Current track

Title

Artist

Background

L’éolien en mer: a-t’il sa place en France?

Written by on 30 novembre 2018

L’avenir des énergies marines sont plutôt pessimistes.

La première éolienne en mer de France est en marche depuis le 18 septembre. C’est l’éolienne Floatgen, installée à 22 km au large du Croisic, en Loire-Atlantique.

Le 5 octobre la Région Pays de la Loire a donné son feu vert aux futurs parcs éoliens. La préfecture a autorisé des recherches de nouvelles zones maritimes au large de Saint-Nazaire.

Aujourd’hui, les projets d’expansion de l’éolien en mer font, quand même, un pas en arrière.

Le Gouvernement renonce à faire de l’éolien en mer une priorité. C’est ça que a dénonce les socialistes en Loire Atlantique.

Le secrétaire général du Groupe Socialiste régional, Anthony DESCLOZIERS, souligne que c’est une mauvaise nouvelle pour les Pays de la Loire et pour la transition écologique.

À l’occasion des assises de l’économie de la mer qui se déroulent à Brest, le Ministre de l’Écologie, François de Rugy, a annoncé des objectifs réduits de moitié concernant l’éolien marin.

Il y aurait seulement 1GW en plus pour l’éolien en mer et presque rien pour l’éolien flottant.

La France est pourtant déjà en retard à l’incorporation des éoliens marins.

Selon le dernier rapport de WindEurope, l’énergie éolienne en mer est essentiellement concentrée sur le marché européen.

Le Royaume-Uni en tête du classement en puissance installée dans les parcs éoliens offshore. Les éoliennes de Walney Extension couvrent une superficie équivalente à 20 000 terrains de football. Il peuvent desservir 590 000 familles.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *