Current track

Title

Artist

Background

Une rescapée d’Auschwitz témoigne devant des lycéens à Nantes

Written by on 23 janvier 2019

« Les jeunes doivent être nos relais et nos témoins”. Ginette Kolinka a été déportée à 19 ans à Auschwitz avec son frère, son père et son neveu.

Elle vient de raconter son histoire devant 650 lycéens des Pays de la Loire pendant une journée autour de l’Holocauste hier.

L’objectif: perpétrer le devoir de mémoire, développer l’éducation à la tolérance et sensibiliser les jeunes à cette partie de l’histoire.

Elle survit plusieurs mois dans le camp d’Auschwitz et raconte la tonte des cheveux, le manque d’hygiène, la faim, la soif et le froid.

Son récit a fait réagir les jeunes lycéens : « Ça m’a assez choqué de savoir comment ils étaient traités dans les camps de concentration » explique Mathieu, un lycéen.

La reconnaissance des horreurs de la deuxième guerre mondiale s’observe ailleurs en Europe.

En Allemagne, le gouvernement a déclaré en décembre qu’il payerait environ 2300 de compensation.

Cette somme est attribué aux survivants de l’Holocauste qui ont été évacués sur le Kindertransport comme enfants.

L’argent agit comme « une reconnaissance de leurs souffrances ».

Il est estimé qu’environ 1000 survivants sont encore vivants sur les 10 000  évacués.

L’année dernière a marqué le quatre-vingtième anniversaire du sauvetage par le Kindertransport.

Ces mesures sont prises pour assurer que l’histoire n’est pas oubliée.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *