Current track

Title

Artist

Background

Ecologie: un droit individuel indéniable

Written by on 28 janvier 2019

« Changeons le système, pas le climat. »

« Sans l’environnement, la biodiversité, on ne survivra pas….»

« Aux arbres, citoyens ! »

 

Beaucoup de slogans, mais le Leitmotiv reste le même.

Brassards Verts et Gilets Jaunes. Sur Nantes, le weekend est animé par des manifestations de nature distinctes.

 

Mais pour l’heure, urgence sociale et l’urgence écologique semblent partager un lieu commun pour les manifestants: un espace insécable où l’indifférence des États amène à l’oubli des droits civiques et environnementaux.

« Les revendications des Gilets jaunes sont légitimes, celles des Gilets verts aussi, mais si on sépare les sujets, on ne peut prendre les bonnes décisions ! »

Estime Romain Slitine, professeur à Sciences Po Paris interrogé par Ouest France.

 

En Europe, des citoyens promettent « un printemps climatique » jalonné de grèves et de manifestations, voire de « rébellion ».

 

“On est plus chaud que le climat”

 

A Bruxelles, les jeunes belges se mobilisent de plus en plus pour la sauvegarde de la planète.

 

“Notre seule moyen de faire pression est de ne pas aller en classe”.

 

Voilà que 35000 élèves et étudiants ont défilé dans le rues le 24 janvier. Rendez-vous devenu hebdomadaire qui commence à faire des vagues.

 

L’initiative, inspirée par Greta Thunberg, jeune Suédoise de 16 ans, qui avait frappé l’opinion publique lors de la COP 24 vise à:

“ Être pris au sérieux par les politiques. Le climat est un souci global pour tous les gens de notre âge” explique Laura Cools, initiatrice de Students for Climate.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *